fbpx

Prévention

Protéger votre peau contre l’exposition solaire est la meilleure stratégie. Utilisez l’une ou toutes les stratégies suivantes pour vos enfants et vous-même (il n’est jamais trop tard) :

  • Porter des vêtements appropriés, incluant un chapeau.
  • Porter des lunettes offrant une protection adéquate contre les rayons UV. Choisissez toujours des lunettes de soleil qui bloquent 99-100 pour cent des rayons UV. Certaines étiquettes indiquent « absorption UV jusqu’à 400 nm », équivalant à une « protection à 100 pour cent » contre les rayons UV. Il a été démontré que les rayons UV nocifs pouvaient pénétrer sur les côtés, en haut et en bas de la monture; pour assurer une meilleure protection, choisir une monture enveloppante qui couvre mieux le contour des yeux.
  • Appliquer un écran ou une crème solaire, même par temps nuageux ou brumeux. Quinze minutes avant d’aller au soleil et toutes les heures si vous vous baignez ou transpirez, appliquez-le généreusement sur toutes les parties du corps qui pourraient être exposées incluant les oreilles, la nuque, le dos des mains et les parties chauves du crâne.

Cherchons plus loins

Le facteur de protection solaire (FPS) est la mesure utilisée pour calculer l’efficacité protectrice d’un écran solaire. L’indice FPS réel multiplié par 10 vous donne la durée de protection contre les rayons du soleil. Vous devriez utiliser un écran solaire ayant un FPS d’au moins 30 et qui offre un large spectre de protection. Si vous ne pouvez éviter l’exposition prolongée ou intense au soleil (par exemple, si vous travaillez à l’extérieur) et/ou avez le teint pâle et une peau sensible aux rayons UV, un FPS 60 est sans doute préférable. N’oubliez pas que l’indice FPS sur l’étiquette n’est valable que si vous appliquez la crème solaire en quantité suffisante. Les études ont démontré que les personnes appliquent en moyenne 25 à 50 pour cent seulement de la quantité de crème solaire nécessaire pour obtenir la protection indiquée sur l’étiquette.

L’indice FPS sur le contenant de lotion solaire fait uniquement référence au niveau de protection UVB. Plusieurs écrans solaires n’offrent pas la protection à large spectre (UVA et UVB). Pour évaluer le niveau de protection UVA de votre écran solaire, il faut que les ingrédients actifs suivants soient inscrits dans la liste : l’oxyde de zinc, le dioxyde de titanium ou l’avobenzone (qui pourrait être listé sous Parsol 1789 ou Butyle Methoxydibenzoylmethane). Si l’un de ces ingrédients actifs ne fait pas partie de la liste, mais est seulement inscrit dans « autres ingrédients », vous ne recevez pas une protection adéquate et exposez votre peau aux dangers des rayons solaires.

 

Les traitements

Les coups de soleil

Même si vous n’êtes plus directement exposé au soleil, un coup de soleil continue son œuvre destructive de 12 à 24 heures après la brûlure initiale. Un coup de soleil léger guérira en quelques jours, mais une brûlure sévère avec des cloques peut prendre beaucoup plus de temps à guérir et être très douloureuse. De plus, en pelant vous perdez plusieurs couches cutanées. Bien que les dommages induits par une exposition prolongée au soleil soient irréversibles, certains remèdes peuvent aider :

  • Refroidir la partie brûlée du corps sous l’eau froide.
  • Prenez de l’aspirine dès que vous êtes conscient d’avoir un coup de soleil.
  • Appliquez des lotions rafraichissantes, des cataplasmes et des compresses humides pour réduire l’inflammation (éviter les crèmes/onguents qui retiennent la chaleur au lieu de la dissiper)

La Kératose actinique

Les traitements incluent :

  • Le traitement direct de la lésion : enlèvement d’une lésion cutanée unique en utilisant des procédés comme la cryothérapie (par le gel).
  • Traitement dirigé sur une surface : traitement de la zone de la peau affectée par la kératose actinique en utilisant des crèmes ou des gels d’application topique, ou encore une thérapie photodynamique.

Les médicaments

Une variété de médicaments est disponible sur ordonnance pour améliorer l’apparence de la peau, incluant :

  • La trétinoïne qui est un dérivé de la vitamine A et agit au niveau cellulaire. Des études suggèrent que la trétinoïne en application topique stimule la production de collagène pour améliorer la structure cutanée. La trétinoïne est également utilisée pour diminuer les ridules et les rides, atténuer les taches brunes et améliorer la texture de la peau dans son ensemble.

Les procédures cosmétiques

Une gamme de procédés et de traitements peuvent améliorer, sur certaines zones précises, l’apparence de la peau :

  • La blépharoplastie est une intervention chirurgicale qui vise à resserrer la peau et à enlever l’excès de tissus cutanés et graisseux de la région oculaire, redonnant à la peau son apparence de jeunesse. L’intervention peut être combinée à d’autres chirurgies plastiques tel un lifting frontal.
  • La toxine botulique A est une toxine puissante dérivée d’une bactérie et doit être utilisée avec la plus grande précaution. Elle vise à atténuer le relief et la profondeur des rides entre les sourcils. Ses effets durent environ quatre mois.
  • D’autres interventions incluent le rajeunissement médical ou chirurgical, le peeling chimique, le renforcement des tissus mous, les injections de fillers, la dermabrasion, le relissage electro chirurgical de la peau, les traitements laser non ablatifs et autres sources de lumière non-laser.

En plus des traitements ci-dessus, les chercheurs explorent de nouveaux médicaments pour traiter la peau. Pour vous renseigner sur les recherches en cours au Canada, visitez notre page d’essais cliniques [link to ACPD essais cliniques page].

 

*Toute l’information de ce site concernant les traitements médicaux est offerte à titre d’aperçu seulement. Pour avoir la liste complète et à jour des effets secondaires, des avertissements, des précautions à prendre, lisez le feuillet qui se trouve dans l’emballage du produit et consultez votre médecin ou un pharmacien.

**Si vous envisagez une thérapie alternative ou complémentaire, discutez-en avec votre médecin d’abord; tenez votre médecin informé de toutes les vitamines, les suppléments ou autre forme de traitement alternatif que vous suivez. Comme tous les médicaments, les thérapies alternatives peuvent interagir avec les autres traitements et, dans certains cas, avoir leurs propres effets secondaires. Souvenez-vous que « naturel » ne veut pas nécessairement dire « inoffensif ».

Learn About Skin Conditions

DonateImage

Consider supporting the work of the CSPA with a donation

capplogo

We are proud to partner with the Canadian Association of Psoriasis Patients

Find out more about CAPP and the work they do for Canadian Psoriasis patients and their familes.

Contact Us